logo valoxy

81 Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

TOP Comptabilité

Quelles différences entre déduction, réduction et crédit d’impôt ?

Les particuliers peuvent, selon les cas, bénéficier d’une diminution de leur impôt. Mais s’agit-il d’un crédit d’impôt ? D’une réduction d’impôt ? D’une déduction ? Derrière les mots, une seule idée au moment de remplir sa déclaration de revenus : diminuer ses impôts… avec pourtant quelques différences entre ces 3 dispositifs. Alors, déduction, réduction, crédit d’impôt ?

Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts-de-France, passe en revue ces différentes diminutions, que l’on renseigne sur le formulaire 2042 RICI.

La déduction fiscale (ou déduction d’impôt)

La déduction fiscale, c’est la possibilité de diminuer le montant des revenus déclarés. Elle intervient au moment de remplir sa déclaration de revenus. Elle agit sur la base de calcul de l’impôt, puisqu’on l’impute sur les revenus imposables, (bruts ou catégoriels), comme, par exemple :

Il faut bien garder tous les justificatifs, en cas de contrôle de l’administration fiscale.

La déduction d’impôt concerne tous les foyers imposables, mais son impact est souvent plus fort pour les ménages qui paient beaucoup d’impôts. En effet, les montants déductibles sont en général non plafonnés, ou limités par un plafond élevé. L’économie peut alors être plus importante quavec une réduction dimpôt.

 

La réduction d’impôt

La réduction d’impôt intervient après le calcul de l’impôt selon le barème progressif. Elle se soustrait directement de l’impôt dû, et ne concerne que les foyers imposables.

Les réductions d’impôt les plus courantes sont :

Lorsque le montant de la réduction est supérieur à limpôt dû, il n’y a pas de remboursement, ni de compensation de la différence. L’impôt est simplement ramené à 0. Le mécanisme de la réduction suppose donc de payer suffisamment d’impôts pour pouvoir en profiter.

 

Le crédit d’impôt

Comme la réduction fiscale, c’est une somme déduite de l’impôt à payer. Mais, au contraire de la réduction d’impôt, le surplus (à condition qu’il soit supérieur à 8 euros) sera remboursé même si le montant du crédit d’impôt dépasse l’impôt dû. Le surplus (ou la totalité pour les non imposables) donne lieu à remboursement par la DGFP.

Tous les ménages, même non imposables, peuvent bénéficier du crédit d’impôt.

Il s’agit par exemple

  • des travaux réalisés sur une résidence principale, (voir notre article Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique)
  • d’intérêts d’emprunts souscrits pour l’acquisition ou la construction de la résidence principale, pour les offres de prêt émises jusqu’au 31/12/2010,
  • des frais liés à la garde d’enfants,
  • d’emplois à domicile (service à la personne),
  • des dépenses dans la résidence d’un ascendant qui peut bénéficier de l’APA,

 

Cet article vous a intéressé ? Dites-le nous dans les commentaires ci-après ! Retrouvez également nos autres articles sur le blog de Valoxy :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.