logo valoxy

81 Rue du Pré Catelan
La Madeleine, Nord-Pas-de-Calais
Tél : +33 (0) 3 20 39 33 47

Quel statut pour le conjoint du dirigeant ?

statut conjointLorsqu’une personne travaille dans l’entreprise de son conjoint, elle doit, au même titre que toute personne qui travaille dans une entreprise, disposer d’un statut. Trois possibilités s’offrent à elle qui diffèrent selon la situation et le type de collaboration envisagée : le statut de conjoint salarié, celui de conjoint collaborateur ou celui de conjoint associé. Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, analyse ces trois statuts.

Le conjoint salarié

statut du conjointLorsqu’une personne travaille dans l’entreprise de son conjoint exploitant et qu’elle perçoit un salaire au moins égal au SMIC, elle de fait salariée de l’entreprise. Elle bénéficie par conséquent de l’ensemble des avantages et des inconvénients liés au statut de salarié (protection sociale, retraite, coût des charges, …).

Le poids des charges sur le bénéfice

Si l’entreprise est soumise à l’impôt sur les sociétés, la rémunération du conjoint qui comprend le salaire net, les charges salariales et les charges patronales est totalement déductible du bénéfice. Les charges sociales plus importantes viendront donc diminuer le bénéfice et par conséquent le montant de l’éventuel impôt sur les sociétés.

Quand cette solution est-elle intéressante ?

statut du conjoint

Le montant des charges déductibles de l’IS représente un peu moins que le salaire net reçu par le conjoint. Le plus souvent ce régime est donc intéressant lorsque la personne souhaite profiter des avantages d’un salarié (retraite, protection sociale, …). Le dirigeant qui souhaitera plutôt privilégier sa retraite, celle de son conjoint et la fiscalité de l’entreprise optera plutôt pour le statut de conjoint associé.

Le conjoint collaborateur

Le statut de conjoint collaborateur est réservé au conjoint marié ou pacsé du gérant majoritaire d’une SARL, d’une EURL ou d’un entrepreneur individuel (EI, EIRL). Ce statut permet au conjoint collaborateur de travailler dans l’entreprise de manière régulière et de bénéficier :

  • statut du conjointD’une couverture maladie et maternité (sous forme d’un versement forfaitaire à la naissance d’un enfant ou d’une aide pour son remplacement)
  • D’une cotisation de base au régime de retraite ainsi qu’une complémentaire sous forme d’un forfait ou d’une quote-part de la rémunération du conjoint exploitant.

Le conjoint associé

statut du conjointLorsque deux conjoints mariés ou pacsés sont l’un et l’autre actionnaires d’une même société et qu’ils disposent de la majorité des droits de vote, ils sont réputés majoritaires. Les deux associés conjoints peuvent disposer de la protection sociale des gérants et bénéficier des avantages de la retraite par capitalisation qu’offre la loi Madelin. Par ailleurs, le gérant peut, grâce à ce statut faire profiter son conjoint des optimisations fiscales prévues dans la loi Madelin.

Pour en savoir plus sur la protection du conjoint du dirigeant et les statuts protecteurs, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy : 

les différents régime d'imposition en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Ne cherchez plus l'information...

Avec nos newsletters, restez informé des dernières actualités .

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.