Le “Chèque Relance VIE”

Le “Chèque Relance VIE” est une des aides du plan de relance (“France Relance”) présenté en Septembre 2020. Intégré au volet “export” du plan, ce soutien doit permettre de faciliter le travail des TPE, PME et ETI françaises à l’export, grâce à la prise en charge partielle du coût annuel d’un jeune volontaire.

Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, rappelle les éléments principaux de cette aide, disponible pour les missions VIE qui démarrent entre le 01/12/2020 et le 01/12/2021.

  Rappel

Le VIE (Volontariat International en Entreprise) est un service civique effectué à l’étranger en matière d’action culturelle, environnementale, humanitaire ou de développement technique, scientifique et économique. Il donne aux entreprises françaises, sous certaines conditions, la possibilité de confier une mission professionnelle à l’étranger à un jeune diplômé durant une période variant de 6 à 24 mois. Le dispositif permet d’aider les entreprises à se développer à l’étranger. Voir notre article Le Volontariat International en Entreprise (VIE).

 

A qui sadresse le dispositif?

Le “Chèque Relance VIE” s’adresse d’abord aux TPE, PME, et aux ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire), dans leur effort d’internationalisation.

Les grandes entreprises, comme les filiales françaises d’entreprises étrangères, peuvent en bénéficier si les missions VIE sont réalisées par de jeunes talents issus d’une formation courte (jusqu’à BAC+3) et/ou de quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

 

Pour quelles missions ?

Toute nouvelle mission VIE, d’une durée de 12 mois minimum, et toute prolongation de 12 mois minimum d’une mission VIE en cours sont éligibles au “Chèque Relance VIE”. La mission doit répondre au minimum à l’un des critères suivants :

  • l’internationalisation des TPE, PME, ETI,
  • l’embauche de jeunes talents issus
    • des formations courtes (jusqu’à Bac+3),
    • des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

 

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Identifiée par son numéro SIREN, une entreprise ne peut formuler qu’une seule demande de “Chèque Relance VIE” par mission, quelle que soit la catégorie de mission concernée.

Dans le cas d’un VIE à temps et coûts partagés entre plusieurs entreprises, un seul “Chèque Relance VIE” sera délivré pour une mission.

Les TPE, PME et ETI peuvent bénéficier d’un maximum de 2 “Chèques Relance VIE” quelle que soit la catégorie de la mission choisie.

Les grandes entreprises, et les filiales françaises d’entreprises étrangères, peuvent également bénéficier d’un maximum de 2 “Chèques Relance VIE”. Et ce, à la condition d’embaucher des jeunes talents de « formation courte » ou originaires des “QPV”.

 

Quelle démarche suivre?

Le “Chèque Relance VIE” a une valeur de 5000 € par VIE. Versé au début de la mission, il peut être bonifié par les Régions. Il est cumulable avec les aides régionales applicables dans le cadre du dispositif VIE. (dans la limite du coût annuel total d’un VIE)

Pour plus d’information, l’entreprise contacte le “Conseiller Business France” dont elle dépend, ou écrit à [email protected]. Elle accède ensuite à son espace sur le site « VIE » de Business France et obtient le formulaire d’éligibilité au “Chèque Relance VIE”. Elle envoie enfin à son dossier à [email protected] avec les pièces justificatives suivantes :

  • une déclaration de minimis,
  • un extrait de K-bis de moins de 3 mois,
  • un RIB,
  • une copie du contrat VIE signé,

 

Cet article vous a intéressé ? Dites-le nous dans les commentaires ci-après ! Pour en savoir plus sur les aides au développement et à l’export, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

 

Chèque Relance V.I.E
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires