La visite de reprise après un arrêt de travail

Le froid et les conditions climatiques hivernales étant bien présents, les arrêts de travail sont plus fréquents.

Valoxy, cabinet d’expertise comptable dans les Hauts de France, rappelle qu’il existe une législation sur la visite de reprise.

 

L’examen de pré reprise

Depuis le 1er juillet 2012, cette visite peut être organisée par le médecin du travail pour tout salarié en arrêt depuis plus de trois mois,

  • à  l’initiative du médecin traitant,
  • du médecin conseil de la Sécurité sociale
  • ou par le salarié lui-même.

Attention, l’employeur ne peut être à l’origine de cette visite !

La visite de reprise

Elle est obligatoire dans les cas suivants :

  • Après une absence maternité ou maladie professionnelle ;
  • Après une absence d’au moins 30 jours pour accident de travail, de maladie et accident non professionnelle.

C’est à l’employeur de prendre contact avec la médecine du travail afin d’organiser cette visite dans un délai de 8 jours à compter de la date de reprise du travail par le salarié.

 

 ATTENTION

C’est le médecin du travail qui constate et rédige normalement l’avis d’inaptitude, à l’issue de deux visites. Celles-ci sont espacées de 15 jours, sauf dans deux cas de figure :

  • Lorsqu’une visite de pré-reprise a eu lieu dans un délai de 30 jours au plus ;
  • En cas d’urgence lorsque le maintien du salarié à son poste entraîne un danger immédiat.

Dans ces deux cas, une seule visite est suffisante.

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à contacter la Médecine du travail dont dépend votre entreprise, ou notre équipe du service social.

Pour plus d’informations sur les arrêts de travail, et la médecine du Travail, retrouvez nos articles sur le blog de Valoxy :

arrêt de travail
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires